Questions d’ordre général

FAQ tirée de nos bulletins d’Information

On m’a diagnostiqué un glaucome à stade précoce et je dois amorcer des traitements. Que me recommandez-vous?

Nous commençons habituellement par des médicaments à base de prostaglandine ou des agents bêta-bloquants. Les effets secondaires sont généralement minimes chez les adultes en bonne santé, mais les yeux peuvent être affectés – yeux rouges, picotement, réactions allergiques, de même que le corps – maux de tête, ralentissement du rythme cardiaque ou troubles gastro-intestinaux. L’autre option est un traitement au laser, mais il pourrait ne pas fonctionner (ou ses effets pourraient ne pas durer), ce qui veut dire que vous pourriez devoir prendre des gouttes oculaires dans l’avenir.

Est-il possible d’augmenter la pression oculaire?

Non. La basse pression oculaire se produit parce que le robinet de l’œil se ferme (fermeture du corps ciliaire) soit en raison d’une blessure, soit en raison d’une inflammation postopératoire. Habituellement, la pression revient à la normale avec le temps. Il est possible de contrôler l’inflammation oculaire à l’aide de gouttes oculaires (stéroïdes topiques). Des gouttes topiques à base d’atropine pourraient aussi s’avérer utiles.

Pourquoi le traitement du glaucome commence-t-il toujours par des gouttes oculaires et non par une chirurgie?

Tant les gouttes oculaires que la chirurgie aident à contrôler la pression oculaire. La chirurgie peut être accompagnée de complications comme le saignement, des infections et une perte de vision. Dans une étude récente intitulée Collaborative Initial Glaucoma Treatment Study (CIGTS), des chercheurs ont comparé l’efficacité d’une chirurgie à un stade précoce et la prise de gouttes oculaires et ils n’ont noté que de très légères différences chez les deux groupes de patients relativement au contrôle de la progression du glaucome. Or, les chercheurs ont noté davantage d’effets secondaires chez le groupe qui avait subi la chirurgie.

Pour le glaucome à stade précoce, nous étudions des techniques chirurgicales comme les iStent, Xen, Infocus et Hydrus comme types de méthodes contrôler la pression oculaire tout en minimisant de façon plus efficace les traumatismes oculaires et en évitant aux patients d’avoir à prendre des médicaments oculaires.

Des études ont démontré que dormir avec des oreillers surélevés (inclinés à 20 ou à 30 degrés) permet de réduire la pression oculaire. Serait-ce utile pour quelqu’un dont le champ de vision commence à rétrécir?

Le fait de dormir avec beaucoup de coussins ne fait qu’incliner la tête vers l’avant et plier le cou. Cette inclinaison ne permettra sans doute pas de réduire la pression oculaire. Il est important de relever la tête de votre lit de manière à ce que votre tête soit plus élevée que le cœur, et ce, sans plier le cou. Chez certains patients, cela a permis de réduire la pression oculaire. Le fait de poser des coussins sous le matelas pour relever la tête du lit de quelques centimètres est un bon moyen d’y parvenir.

On m’a récemment diagnostiqué un glaucome de niveau modéré à critique dans l’œil droit. On m’a prescrit les médicaments suivants : Lumigan, Cosopt et Alphagan. Malgré le fait qu’il n’ait mesuré ma pression oculaire qu’à deux reprises, mon spécialiste m'a recommandé un traitement au laser immédiat suivi d’une opération si le traitement au laser ne fonctionne pas. Est-ce normal?

Si vous souffrez d’un glaucome de niveau modéré à critique, il est très important de contrôler la pression oculaire. Nous recommandons généralement une pression oculaire d'au moins 50 % en deçà du nombre non traité et/ou moins de 15 mm/Hg. Malgré toutes les gouttes oculaires que vous utilisez, vous n'atteignez sans doute pas la pression oculaire ciblée, et c'est pourquoi votre docteur recommande le traitement au laser ou l'opération.

J'ai une vision floue et j’ai également mal à la tête. Est-ce que ce sont des signes avant-coureurs d’un glaucome? J’ai 27 ans et je passe beaucoup de temps à l’ordinateur.

Ces symptômes pourraient bel et bien indiquer la présence de glaucome. Ceci dit, vous êtes un peu jeune pour en être atteint. Le fait de passer beaucoup de temps devant un ordinateur ne peut pas causer le glaucome, mais peut tout de même assécher les yeux et causer une fatigue oculaire. Nous vous recommandons de vous soumettre à un examen oculaire complet, histoire d'éliminer la thèse du glaucome et de faire la lumière sur ce qui pourrait être à l'origine de vos symptômes.

Ma conjointe a perdu l’usage d’un œil en raison du glaucome. Sa vision dans l’autre œil n’est que de 10 %, résultat d’une opération antérieure. Des séances d’acupuncture pourraient-elles contribuer à renforcer le nerf optique et à contrôler la pression oculaire?

Bien que l’acupuncture n’ait aucune incidence sur la pression oculaire, elle pourrait réduire le niveau de stress et l’angoisse de votre épouse.

Est-ce que « perte de la vue » est synonyme de cécité?

L’expression « perte de la vue » englobe tant la vision légèrement trouble que la cécité totale (incapacité à discerner la lumière ou le noir).

Si quelqu’un perd son anneau oculaire dans un œil, le perdra-t-elle dans l'autre œil? Que peut-on faire pour mettre un frein à la détérioration?

Le risque que l’anneau disparaisse dans le deuxième œil dépend de la pression oculaire. Si cette dernière est contrôlée, le risque est habituellement minime. C’est grâce à l'examen du champ de vision qu'on sera capable de déterminer la condition du deuxième œil. Par contre, il est important de suivre les recommandations de votre ophtalmologiste, de faire un suivi régulier et de prendre les médicaments qui vous sont prescrits afin de contrôler votre pression oculaire.

Qu’est-ce que l'hypertension oculaire? Cette condition nécessite-t-elle un traitement?

L’hypertension oculaire se produit lorsque la tension oculaire est élevée (supérieure à 22), mais que le nerf optique et le champ visuel ne sont pas endommagés.

Voilà de nombreuses années, les personnes dont la tension oculaire était supérieure à 22 faisaient l'objet d'un traitement pour le glaucome.

Selon une étude sur le traitement de l’hypertension oculaire, ce ne sont pas tous les patients dont la tension oculaire est élevée qui doivent recevoir un traitement. Dans l'étude, la condition de certains patients s'est aggravée en dépit du traitement. À l'opposé, la condition de plus de 80 % des patients qui ne reçurent pas de traitement est demeurée inchangée.

Par ailleurs, l’étude a permis de découvrir que d'autres facteurs ont contribué à l'apparition du glaucome et que c’est la combinaison de ces facteurs avec une tension oculaire élevée qui pourrait indiquer la nécessité de recevoir ou non un traitement.

Je souffre d’hypotension artérielle et de glaucome à basse pression. Récemment, un vaisseau sanguin a éclaté dans le blanc de mon œil qui n’est pas atteint de glaucome (la perte de vision dans cet œil n’est que de 30 %). Le sang a recouvert la moitié du blanc de l’œil. Deux docteurs m’ont assuré que je n’avais rien à craindre, que le sang serait disparu d’ici deux semaines. Le sang est apparu après une séance de musculation et d’aérobie. Le sang est finalement disparu après trois jours. Ce genre d’hémorragie pourrait-il avoir des effets néfastes pour mon glaucome?

Vous avez été victime d’une hémorragie sous-conjonctivale. Ce genre d’hémorragie peut survenir après avoir toussé ou éternué. On associe également les hémorragies sous-conjonctivales à l’usage d’anticoagulants comme l’Aspirin ou la Coumandin. Dans la majorité des cas, il n’y a aucun effet néfaste pour votre glaucome, et le sang disparaît généralement après une semaine.

Ma mère est atteinte du glaucome. Quelles sont les chances que j’en souffre, moi aussi?

Bien que divers membres d’une même famille puissent être atteints du glaucome, ce trouble ne touche pas chaque personne de la même façon. Vos risques d’en être atteint augmentent avec le nombre d’importants antécédents familiaux (parents, frères, sœurs) qui en sont atteints. Si certains membres de votre famille souffrent du glaucome, il serait sage de faire faire un dépistage de vos yeux régulièrement.

Suis-je atteint du glaucome?

Les patients posent souvent la question à leur médecin. Avant d’y répondre, il doit faire un examen complet des yeux et aussi évaluer le champ visuel de son patient. D’autres tests, dont la tomographie rétinienne de Heidelberg et la tomographie de cohérence optique peuvent l’aider à répondre à la question.

Avant de confirmer qu’une personne souffre du glaucome ou non, un médecin doit tenir compte des changements au disque du nerf optique et/ou de la détérioration du champ visuel (changements caractéristiques du glaucome) que le patient peut lui signaler. Lors de rendez-vous subséquents, le médecin pourra voir s’il y a une dégénérescence du nerf optique ou une détérioration du champ visuel. Des années peuvent s’écouler avant de pouvoir constater de tels changements.

De nouvelles thérapies? Quoi de neuf?

On a réétudié certains médicaments déjà sur le marché, dont :

  • Travatan Z, lequel renferme dorénavant un nouvel agent de préservation;
  • Lumigan RC, où une plus petite dose suffit pour réduire la pression intraoculaire;
  • Azarga, qui réunit le Timolol et l’Azopt dans une même bouteille.

Ces divers médicaments peuvent soit réduire les effets secondaires des gouttes ophtalmiques, soit en réduire la fréquence d’usage.

Côté chirurgie, les nouveaux traitements comprennent :

  • le tube-shunt Ex-Press
  • la canaloplastie
  • le traitement chirurgical Trabectome
  • le dispositif de drainage iStent

Chacune de ces chirurgies vise à abaisser la pression intraoculaire et réduire la fréquence de l’utilisation des gouttes ophtalmiques.

La marijuana thérapeutique peut-elle aider à abaisser la pression intraoculaire?

Les scientifiques ont découvert des récepteurs cannabinoïdes dans l’œil humain. Les cannabinoïdes – principes actifs dans la marijuana – aident à réduire la pression dans les yeux. Toutefois, du fait que leur effet est de courte durée, il faudrait fumer constamment de la mari pour profiter d’un effet à long terme où la pression intraoculaire se verrait réduite. En tel cas, une personne atteinte du glaucome aurait sans cesse les facultés affaiblies par la drogue, un état très peu prudent, cela s’entend. En outre, l’usage quotidien de la mari entraîne certains risques pour la santé, dont le cancer du poumon. Le recours à la marijuana comme traitement pour le glaucome n’est pas à recommander.

Je souffre du glaucome; on m’a dit que ma vision n’est pas assez bonne pour conduire. Comment faire pour garder mon permis?

Il se peut que les patients souffrant d’un glaucome avancé ne puissent satisfaire aux exigences pour conduire. Présentement, toute personne qui prend le volant doit avoir une vision d’au moins 20/50 dans au moins un œil et avoir un champ de vision ininterrompu sur au moins 120°. Étant donné que le glaucome peut nuire à la vision périphérique, de nombreux patients souffrant d’un glaucome avancé peuvent bien avoir une vision d’au moins 20/50, mais elles n’ont pas un champ de vision ininterrompu suffisant. En Ontario, en vertu de la loi, les médecins doivent signaler ces déficiences aux autorités; votre permis de conduire peut être révoqué.

Qu’est-ce que le glaucome à basse pression?

Le glaucome à tension normale ou à basse pression est une condition où le nerf optique est endommagé et/ou le champ visuel est restreint lors de l’établissement de la pression normale de l’œil (<22). L’état de plus de la moitié des patients souffrant d’un glaucome à pression normale ne se détériore pas, même sans traitement.

Autre que le glaucome, existe-t-il d’autres causes qui risquent d’endommager le nerf optique?

Plusieurs choses peuvent imiter la perte du champ de vision à cause du glaucome, dont une « apoplexie » de l’œil qui entraîne une lacune du champ visuel semblable à celle du glaucome, un traumatisme de l’œil survenu dans le passé ayant endommagé la rétine, ou, plus rarement, une tumeur au cerveau.

Pourquoi est-ce que je perdrais ma vision au haut de mon champ de vision plutôt que ma vision latérale?

Pas tous les déficits glaucomateux du champ visuel se manifestent sur les côtés. Souvent, dans le cas de glaucome à basse pression, les lacunes peuvent se produire au haut ou au bas du champ de vision.

Existe-t-il d’autres troubles médicaux liés au glaucome?

La maladie de Raynaud et les migraines sont souvent liées au glaucome à basse pression à cause de l’hypotension artérielle et la perte de sang importante.

Est-ce que les problèmes de santé comme ceux touchant la pression sanguine et le poids, et le tabagisme, peuvent faire empirer mon glaucome?

On associe plus souvent le glaucome à l’hypotension artérielle qu’à l’hypertension artérielle. Certains médicaments pour la tension artérielle, dont les diurétiques (éliminant l’excès de liquide) et les bloqueurs calciques ont été liés à la détérioration du glaucome, mais les données appuyant cette dégénérescence sont peu nombreuses.

Le régime alimentaire et la perte de poids favorisent le bien-être général d’une personne; la pression oculaire d’une personne obèse risque d’être plus élevée.

Les études ont révélé que l’usage du tabac nuit aux résultats postopératoires. Par conséquent, les patients sont vivement encouragés à ne pas fumer.

Puis-je faire de l’haltérophilie si je souffre de glaucome?

Non. On a récemment signalé que des exercices tels le développé-couché font augmenter, bien que temporairement, la pression oculaire.

Puis-je améliorer mon sort en portant des verres fumés?

Un rapport publié récemment indique que certaines longueurs d’onde lumineuses pourraient nuire au nerf optique. Bien que ces affirmations n’aient pas encore été avérées, nous recommandons tout de même le port de lunettes de soleil et de couvre-tête par journées très ensoleillées.

Mon frère souffre de glaucome. Suis-je donc plus à risque d’en être atteint?

Oui, une étude publiée dernièrement a démontré que le risque de dommage au nerf optique augmente chez les frères et sœurs de personnes atteintes de glaucome.

Le glaucome frappe-t-il uniquement les personnes d’un certain âge?

Pas du tout. En fait, dans 25 % des cas, le glaucome se développe chez des personnes de moins de 50 ans.

Quelle est la différence entre le glaucome et l’hypertension oculaire?

Spécifiquement parlant, le glaucome représente une pression oculaire élevée qui ravage le nerf optique, voire la vision périphérique. Pour sa part, l’hypertension oculaire est synonyme d’une pression oculaire élevée qui n’endommage pas le nerf optique ni la vision. Dans bien des cas, les personnes qui sont atteintes d’hypertension oculaire ne souffriront jamais de glaucome.

Ma vision est parfaite, je ne porte pas de lunettes : pourquoi suis-je atteint de glaucome?

Parce que le glaucome s’attaque tout d’abord à la vision périphérique. La vision centrale n’est touchée qu’au cours des stades tardifs de la maladie.

La vision continue-t-elle à se détériorer lorsqu’on suit des traitements contre le glaucome?

Oui. En vieillissant, nous perdons des cellules dans le nerf optique, cellules qui nous permettent de voir. Actuellement, il est très difficile de prévenir ce genre de situation (il serait alors question de combattre le vieillissement!).

Les patients qui souffrent de glaucome sévère ou avancé peuvent témoigner de cette perte progressive de la vue. C’est pourquoi il est primordial de pouvoir effectuer un dépistage précoce du glaucome, soit avant que la maladie ne s’attaque aux cellules du nerf optique.

Le stress affectif peut-il avoir des conséquences sur la pression intraoculaire?

À l’heure actuelle, aucune étude ne démontre que le stress affectif influe sur la pression intraoculaire.

Je souffre d’une hémorragie du nerf. Qu’est-ce que ça signifie?

Chez les personnes atteintes de glaucome, une hémorragie mineure à l’extrémité du nerf optique signifie que la pression oculaire dépasse le seuil de tolérance du nerf optique. Généralement, les ophtalmologistes recommandent de réduire la pression oculaire à l’aide de gouttes ophtalmiques ou en procédant soit à un traitement au laser, soit à une intervention chirurgicale.

Ma pression artérielle est élevée. Ma pression oculaire est-elle donc également élevée?

Pas forcément. Bien qu’il existe un lien indirect entre une pression artérielle élevée et le glaucome chez les personnes âgées, les patients soumis au stress et ceux dont la pression artérielle a augmenté subitement présentent rarement une pression oculaire élevée.

L’asthénopie (fatigue oculaire) peut-elle causer le glaucome?

Non.

Mes cils se sont assombris. Est-ce dû à mes médicaments contre le glaucome?

L’épaississement et l’assombrissement des cils est un effet secondaire commun des médicaments à base de prostaglandines, comme le Lumigan, le Xalatan et le Travatan. Il est impossible d’y échapper. La situation revient à la normale lorsque vous arrêterez de prendre ce genre de médicaments, mais seulement après quelques mois.

Certaines personnes rapportent également un assombrissement de la peau autour des yeux. Pour réduire cet effet secondaire, éviter tout contact des gouttes avec la peau. Prenez vos gouttes environ une heure avant d’aller au lit, essuyez doucement autour des yeux à l’aide d’un mouchoir humide et rincez-vous les yeux immédiatement avant d’aller vous coucher.

Récemment, l’Association médicale canadienne a publié un article dans lequel on indiquait une plus grande incidence de maladies oculaires inflammatoires – uvéite et sclérite – chez les patients qui prennent des médicaments contre l’ostéoporose (diphosphonates oraux). Ces maladies inflammatoires peuvent-elles aggraver le glaucome?

Il existe un lien entre les médicaments contre l’ostéoporose et l’uvéite. Dans la plupart des cas, le meilleur moyen de combattre l’uvéite est d’arrêter de prendre des médicaments contre l’ostéoporose.

Ceci étant dit, l’utilisation de ces médicaments n’occasionne pas directement une aggravation du glaucome, ni son apparition. Par contre, si quelqu’un est atteint d’uvéite, il doit consommer des stéroïdes oraux ou topiques. L’utilisation prolongée de stéroïdes peut entraîner une élévation de la pression oculaire et l’apparition du glaucome. Le risque d’apparition de ces problèmes est moindre si vous êtes suivi par un spécialiste oculaire qui surveille votre condition régulièrement.

Utilisez-vous des sédatifs lorsque vous effectuez un traitement au laser?

Nous n’utilisons généralement pas de sédatifs pour des traitements au laser. Il faut que le patient accepte de collaborer et qu’il demeure immobile. Si on utilise des sédatifs, le patient pourrait devenir fatigué et sa tête pourrait bouger alors que le laser se trouve dans son œil, ce qui pourrait occasionner des blessures. Parlez-en à votre spécialiste.

Combien de temps faut-il à l’œil pour bien guérir après une trabéculectomie? La rémission varie-t-elle en fonction de l’âge du patient? Si d’autres chirurgies s’avèrent nécessaires peu après la première, quels sont les risques pour le patient?

La période de rémission pour une trabéculectomie est de huit à dix semaines. Il n’y a pas de « guérison » à proprement parler, car dans ce cas-ci, « guérison » sous-entendrait que l’opération n’a pas réussi.

En effet, la rémission varie selon l’âge du patient. Vous l’aurez deviné, les plus jeunes se remettent plus rapidement de la chirurgie, en général. Parmi les autres facteurs pouvant avoir une incidence sur la rémission, notons l’utilisation de médicaments oculaires, la quantité de médicaments utilisée et la durée de l’utilisation. Les fumeurs pourraient également mettre plus de temps à se remettre de l’opération.

Il est rare qu’une deuxième chirurgie s’impose peu après la première. Il se peut par contre que votre ophtalmologue doive couper un point de suture près de l’endroit opéré pour assurer l’efficacité de l’opération.